Death Stranding s’offre un nouveau trailer avec Guillermo del Toro et Mads Mikkelsen

Les Game Awards 2016 ont débuté sur des chapeaux de roue par la diffusion d’un nouveau trailer de Death Stranding avec Guillermo del Toro et Mads Mikkelsen.

Un nouveau trailer de Death Stranding vient d’enflammer les Game Awards 2016. Et pour cause. En plus d’avoir été diffusée dès les premières minutes de l’évènement, cette bande annonce confirme la présence de Mads Mikkelsen au casting de Death Stranding, aux côtés de Norman Reedus qui, rappelons-le, incarne le héros principal du titre. Guillermo del Toro prête lui aussi ses traits à un personnage élégant et mystérieux. Toutefois, son nom n’apparait pas au générique du teaser.

« Le deuxième teaser de Death Stranding tourne en temps réel sur PlayStation 4 Pro, en 4K » a déclaré Hideo Kojima sur son compte Twitter.

Geoff Keighley, l’hôte des Game Awards 2016, a débuté le show par un petit discours en tenant dans ses mains le trophée, un « Industry Icon Award », qu’il allait offrir à Hideo Kojima quelques minutes plus tard. Pour le producteur américain, il était impensable de commencer la soirée autrement. Hideo Kojima devait être récompensé par le prix qui lui « avait été volé » l’année dernière lors de l’édition 2015. À l’époque, les avocats de Konami avaient vivement déconseillé à Hideo Kojima de se rendre aux Game Awards 2015, alors que Metal Gear Solid V : The Phantom Pain était récompensé par deux prix en présence de Mark Hamill et de Kiefer Sutherland.

Depuis cet incident regrettable, Geoff Keighley a tenté, à plusieurs reprises, de rendre à Hideo ce qui appartient à Kojima, mais sans succès. En février 2016, lors de sa venue à Las Vegas pour une conversation publique avec Guillermo del Toro, Hideo Kojima refusa tout simplement le prix que Geoff Keighley était venu lui apporter en mains propres. « Geoff, je ne veux pas avoir ce sang sur les mains, je veux passer à autre chose » lui expliquait le papa de Snake. C’est la raison pour laquelle il reçoit un « Industry Icon Award » aujourd’hui.

D’une voix tremblante chargée d’émotion, le producteur américain dessine Hideo Kojima comme un homme de principes, passionné par son travail, qui ne s’est jamais plaint de sa situation. Pourtant, les six mois qui ont achevé le développement de Metal Gear Solid V : The Phantom Pain ont été chaotiques. « Hideo Kojima était séparé de son équipe » raconte Geoff Keighley qui n’hésita pas à révéler des détails supplémentaires lors d’une interview accordée au site Glixel, quelques heures plus tôt. « Hideo Kojima était enfermé dans un bureau, à un autre étage que celui de son équipe de développement. Il ne pouvait même pas leur parler directement. Il était contraint [par Konami] de s’adresser à une personne qui servait d’intermédiaire avec son équipe. » Alors, pour conclure son discours, Geoff Keighley s’est amusé à citer un phrase devenue célèbre pour tous les fans de Metal Gear Solid. « Un homme fort n’a pas besoin de lire l’avenir. Il le construit lui-même. » Des propos qui décrivent, selon lui, très bien le tempérament de « son ami », Hideo Kojima.

Sous les applaudissements, mélangés à quelques notes musicales du morceau « I’ll keep coming », Hideo Kojima est monté sur scène pour remercier très chaleureusement Geoff Keighley et le public, soulignant le soutien considérable qu’il a reçu tout au long de cette année mouvementée. « Encore une chose » s’est exclamé Hideo Kojima dans la langue de Shakespeare. « Je vous ai apporté un cadeau en avance. Amusez-vous ! ». Ce présent est évidement la seconde bande annonce de Death Stranding avec Guillermo del Toro et Mads Mikkelsen !

Galerie
A propos sheen 188 Articles
Passionné par la série Metal Gear Solid de Hideo Kojima, j'ai fondé le site de MetalGearSolid.be en 2002. Aujourd'hui, l'aventure continue avec KojiPro.be, le dernier né de la petite famille Aimgehess !

9 commentaires sur Death Stranding s’offre un nouveau trailer avec Guillermo del Toro et Mads Mikkelsen

  1. Tout simplement Waouh, j’avoue que le premier trailer ne m’avais pas donner envie de jouer, celui ci c’est tout le contraire.

    Juste partager un petit souvenir avec vous.
    Il me semble que c’etait pendant la création de MGS3 ou MGS4, Kojima avait dit qu’il souhaiterais créer un jeu « de survit avec des zombies » ou si on ce fait mordre, notre personnage devenait zombies et nous continuerons la partie comme ça.

    Il me semble que vous Death Standing, le Boss à dit qu’il voulait changer le principe du game over… Imaginez avec moi, votre personnage (que vous créez au début du jeux, à votre effigie) doit a tout prix survivre dans un monde, tout est controlé par « les liens » si vous vous faites chopper vous devenez le lien est vous traqué les autres personnage « libre »…..

    Qu’en pensez-vous ?

    • Bien vu pour le jeux de zombies qu’il voulait crée, j’avais complètement zappé ça. En effet pour le Game-Over il voulait faire aussi quelque chose d’unique.

      Pour le Game Over moi je pensais plus à un échouage en masse comme le titre, un but en commun à réaliser avec d’autres joueurs si non c’est le Game Over pour tout le monde.

      Il y a des idées que Kojima avait déjà mentionner et qu’on pourrait retrouver dans Death Stranding en effet.

  2. Tout simplement magnifique ! (ca ma fait penser a matrix et son monde réel avec tout ces cables et bébé )bref presser dans savoir (beaucoup) plus et Guillermo en acteur c est juste super!

  3. Superbe, je suis vraiment curieux de voir ce que cela va donner au niveau gameplay maintenant ^^. Avec les deux derniers teasers, il y a matière à théoriser en tout cas.

  4. POPOPO juste sublime… Cette musique… Ludvig est derriere ce theme! Et si c’est le main theme il est juste excellent!

    Le BB qui ouvre un seul œil vous pensez que c’est un clin d œil à notre cher Big Boss?

    Sinon meme le mannequin BB a le nombril de recousu…

  5. les nourrissons semble et le point culminant dans se jeu et je penses que l’univers tourne autour de la fin de l’espèce humaine ou plutôt sur le contrôle de l’espèce humaine, on voit très clairement Del Toro protéger le bébé en dépit de ça propre vie et on note bien le style de kojima-san,ce jeu risque d’être vraiment très intéressent.

  6. Aaah, l’action se précise 🙂
    Clair, la notion d’échec sera sûrement exacerbée lors d’un game over! ^^ C’est dur-dur de protéger une vie… Et l’auteur montre très bien ce qu’il vit en tant que producteur, au présent comme au passé simple: il a visiblement des visions abominables qui hantent ses pensées. La création et la passion sont deux processus qui sont nettement plus douloureux qu’il n’y paraît, surtout quand ils sont concomitants.
    Je n’imaginais pas combien le deuil serait nécessairement long, mais vu que Kojima-san le partage si ostensiblement, je comprends maintenant que c’est une phase incontournable et difficilement compressible pour son public. Une transition parfaitement assumée!

Écrire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*