Hommage à Kojima Productions et autodérision pour Konami dans Metal Gear Survive ?

« Une séquence d’événements pseudo-historiques plusieurs jours après la chute de la Mother Base », Metal Gear Survive (2018)

Un hommage à Kojima Productions se cache peut-être au tout début de Metal Gear Survive, le premier Metal Gear créé sans Hideo Kojima !

Après son divorce houleux avec Hideo Kojima en décembre 2015, Konami s’est remis au travail pour que Metal Gear survive à son créateur. Cette lourde tâche a donc été confiée à une équipe dont certains membres ont déjà œuvré sur Metal Gear Solid V : The Phantom Pain. Dix-huit mois plus tard, Metal Gear Survive voit le jour, le 22 février 2018 en Europe.

En recyclant abondamment des assets de Metal Gear Solid V et une partie de son gameplay, Metal Gear Survive ne se cache pas d’être un spin-off. Rien de plus logique donc que Kojima Productions soit remercié pour son travail dans le générique à la fin du jeu. Évidemment, le nom « Kojima » n’est pas cité explicitement, seul des sobres « remerciements particuliers à toute l’équipe de Metal Gear Solid V » sont mentionnés à la fin du générique.

La liste dans Metal Gear Survive (2018)
La liste dans Metal Gear Survive (2018)

Mais le véritable hommage à Kojima Productions se cache peut-être au tout début du jeu ! En effet, au court d’une cinématique, une liste de nom de Militaires Sans Frontières apparaît à l’image. En prenant la première lettre des noms des soldats errants (à savoir : Komodo Dragon, Jackal, Parrot, Falcon, Ostrich, Raven, Eagle Ray, Viper, Elephant et Rat), en omettant celui du joueur, on peut lire « KJP FOREVER » (KJP pour toujours), KJP étant l’abréviation de Kojima Productions. Un easter egg qui nous vient directement de Metal Gear Solid V : The Phantom Pain et qui, grâce a cette lise, vient juste d’être découvert.

Mais en regardant de plus près les deux derniers noms de la liste, il semblerait que ce message caché soit signé par « Yota » et « Yuji », qui sont justement les prénoms de Yota Tsutsumizaki et Yuji Korekado, respectivement réalisateur et producteur de Metal Gear Survive. Inutile de vous préciser qu’ils faisaient partie de Kojima Productions jusqu’au départ de Hideo Kojima. Toutefois, les « sobriquets » qui accompagnent leurs prénoms sont fort peu élogieux à leur égard. En effet, « Bastard Yota » signifie « Yota le batard » et « Cunning Yuji » peut se traduire par « Yuji le fourbe ». Et contrairement aux autres noms de la liste, ces deux personnages sont qualifiés de « AwoL » qui est le sigle de « absent without official leave », en d’autres mots : « des déserteurs ».

Si Yota Tsutsumizaki est peu connu du grand public, en revanche il est probable que vous connaissez déjà Yuji Korekado. Dans le making of de Metal Gear Solid 4 : Guns of the Patriots, c’est lui qui se dispute avec Hideo Kojima lors d’une réunion musclée de Kojima Productions.

Avec tous ces indices éventuels, difficile de croire à une simple coïncidence. Reste à savoir comment cet hommage appuyé à Kojima Productions aurait pu échapper à la vigilance de Konami. Mais surtout comment est-il possible que les deux créateurs de Metal Gear Survive n’ont-ils pas vu tous ces détails. N’ont-ils pas usé eux-mêmes d’autodérision, tout simplement ?

Remerciements à toute l’équipe de Metal Gear Solid V dans le générique de fin de Metal Gear Survive (2018)
Remerciements à toute l’équipe de Metal Gear Solid V dans le générique de fin de Metal Gear Survive (2018)
A propos sheen 188 Articles
Passionné par la série Metal Gear Solid de Hideo Kojima, j'ai fondé le site de MetalGearSolid.be en 2002. Aujourd'hui, l'aventure continue avec KojiPro.be, le dernier né de la petite famille Aimgehess !

4 commentaires sur Hommage à Kojima Productions et autodérision pour Konami dans Metal Gear Survive ?

  1. Mais peut être que les insultes sont formulés contre eux même, imagine dans leur tête s’ils sont restés fidèles dans leur cœur à Kojima mais qu’ils sont encore chez Konami. Bon cela traduit encore le divorce difficile

  2. Je suis assez d’accord avec Anna. Je pense que les insultes sont ironiques et qu’elles expriment le sentiment qu’ils ont face à la négativité des joueurs. Je crois que l’ex-Kojima Productions est respectueuse de la saga dont elle a hérité.
    Qu’on apprécie ou non le jeu, pour des raisons valables, j’ai trouvé qu’il y avait une volonté de respecter la continuité. Bien qu’il s’agisse d’un spin-off et qu’il se démarque niveau gameplay et histoire.
    Ce n’est que mon humble opinion qui n’engage que moi.

  3. Quelques précisions le premier nom c’est vengeful mosquito, dans mgsv mosquito c’est un soldat qui veut se venger et qui décide d’infiltrer l’organisation qui la trahit pour la détruire de l’intérieur de mémoire. Les initiales des nom suivant sont MG métal Gear et sont considérés kia c’est à dire kill in action

    Mon avis c’est un dev qui s’occupait de ça qui a juste saisi l’occasion de planqué un message sur ça hiérarchie.

    Au complet ça donne
    Vengeful mosquito
    MG kia
    KJP FOREVER
    Bastard yota déserteur
    Cunning yuji déserteur

    Ça fait vraiment agressif pour être juste de l’autodérision

Écrire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*