Yoji Shinkawa sur Death Stranding : « Travailler avec de vrais acteurs est plus simple pour moi »

Yoji Shinkawa dans son bureau chez Kojima Productions (2017)

Fin février, Yoji Shinkawa était de passage à Monaco pour participer à la quatrième édition du MAGIC (Monaco Anime Game International Conferences) durant laquelle il a donné une conférence. En marge de ce rendez-vous public, l’artiste japonais a répondu à quelques questions lors d’une interview publiée ce mercredi sur Gameblog, mais qui s’avère malheureusement fort peu intéressante. Morceaux choisis.

Death Stranding marque un tournant dans l’ère de Kojima Productions. En plus de constituer son premier jeu en tant que studio indépendant, Death Stranding est également un aboutissement technique amorcé par le développement de Metal Gear Solid V en 2014. En effet, Kojima Productions utilise aujourd’hui la performance capture intégrale, ce qui implique le jeu d’acteur, le doublage et la numérisation faciale des comédiens que sont, par exemple, Norman Reedus ou Mads Mikkelsen investis dans Death Stranding. « Travailler avec de vrais acteurs est plus simple pour moi » admet Yoji Shinkawa quand il parle de son travail sur la conception graphique des personnages du jeu. « Je commence par rencontrer les acteurs et grâce à ça, j’arrive à avoir une image de ce qu’ils sont et des personnages qu’ils vont être. Après, je crée toute l’image du personnage, qu’il s’agisse de ses vêtements ou de tout ce qu’il y a autour. Pour moi, les choses sont alors un peu plus faciles. »

Mads Mikkelsen et Yoji Shinkawa, le 25 janvier 2017, dans le bureau de ce dernier
Mads Mikkelsen et Yoji Shinkawa, le 25 janvier 2017, dans le bureau de ce dernier

Outre Death Stranding, Yoji Shinkawa a brièvement évoqué son Metal Gear préféré. « Mon meilleur souvenir est Metal Gear Solid 3 car il a non seulement été passionnant à créer mais aussi très agréable à jouer. Tout d’abord, c’était une histoire très simple à comprendre. Le jeu évoquait beaucoup de thèmes, tous très intéressants et faciles à comprendre comme par exemple le contexte de Guerre Froide entre les Américains et les Soviétiques. Et en plus de ça, il y avait également le côté espionnage. J’aime beaucoup le côté action-espionnage. »

Et quand il est interrogé sur son personnage préféré, Yoji Shinkawa reste fidèle à l’amour qu’il porte pour le Cyborg Ninja. « C’est très difficile de choisir. Mais si je devais en sélectionner un je dirais Gray Fox, le Cyborg Ninja. Une des raisons, c’est que c’est un personnage triste qui a une histoire triste elle aussi. De plus, il se sacrifie pour aider Solid Snake, un acte très japonais. Et en parallèle, il y a le côté design du personnage qui me plaît. »

Rappelons que Yoji Shinkawa a donné une conférence au MAGIC au cours de laquelle l’artiste japonais a évoqué son enfance et ses travaux chez Kojima Productions.

Yoji Shinkawa au Grimaldi Forum Monaco, le 22 février 2018
Yoji Shinkawa au Grimaldi Forum Monaco, le 22 février 2018
Source : Gameblog
A propos sheen 188 Articles
Passionné par la série Metal Gear Solid de Hideo Kojima, j'ai fondé le site de MetalGearSolid.be en 2002. Aujourd'hui, l'aventure continue avec KojiPro.be, le dernier né de la petite famille Aimgehess !

Soyez le premier à réagir

Écrire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*