« Le trailer de Death Stranding est très étrange, mais tout devient censé après cinq heures de jeu »

Norman Reedus dans le troisième trailer de Death Stranding | The Game Awards 2017

Invité au PlayStation Experience, Hideo Kojima a partagé quelques anecdotes sur Death Stranding et sur sa collaboration avec Sony.

Ce matin, Hideo Kojima est monté sur la scène du PlayStation Experience pour parler de Death Stranding en compagnie de Mark Cerny et de Andrew House. À l’image de ses personnages dans le dernier trailer du jeu, le créateur japonais est apparu avec cet étrange antenne qu’il porte lui aussi sur son dos. En plaisantant, Mark Cerny lance les festivités en déclarant que « le dernier trailer de Death Stranding est certes très étrange, mais curieusement tout commence à avoir du sens après quatre ou cinq heures de jeu ». Hype, quand tu nous tiens…

Interrogé sur Death Stranding, Hideo Kojima ne révèle que deux petites informations à son sujet. Tout d’abord, le créateur japonais tient à souligner que le nouveau trailer tourne en temps réel sur une PlayStation 4 Pro. Ensuite, le moment où l’on voit Sam, incarné par Norman Reedus, évoluer dans l’eau est jouable. Mais Hideo Kojima n’en dira pas plus sur son nouveau jeu.

Norman Reedus dans le troisième trailer de Death Stranding | The Game Awards 2017
Norman Reedus dans le troisième trailer de Death Stranding | The Game Awards 2017

Si le créateur japonais est présent sur la scène du PlayStation Experience aujourd’hui, c’est parce que Death Stranding est le fruit d’une collaboration entre Sony et Kojima Productions. Hideo Kojima n’a d’ailleurs jamais caché tout l’amour qu’il porte pour la PlayStation. Pourtant, tout n’a pas été rose, comme le révèle Andrew House.

Hideo Kojima et Andrew House, l’actuel président de Sony Interactive Entertainment, se sont rencontrés pour la première fois dans « les pires circonstances possibles » au cours d’un E3. À cette époque, Andrew House reçu un appel téléphonique l’informant qu’un fan venait de voler le code du jeu de Hideo Kojima et qu’il devait lui annoncer cette mauvaise nouvelle. C’est en se rendant à un restaurant, sur un trottoir de Los Angeles, que le Japonais apprit cette disparition. Andrew House ne s’est jamais senti aussi mal. Leur relation professionnelle ne pouvait pas plus mal débuter. Et pourtant…

Andrew House et Hideo Kojima lors du PlayStation Experience, le 8 décembre 2017
Andrew House et Hideo Kojima lors du PlayStation Experience, le 8 décembre 2017

Le jour où Hideo Kojima est devenu indépendant, à la fin de l’année 2015, de nombreuses offres lui ont été proposées aux quatre coins du monde. Mais le Japonais voulait conserver sa liberté et travailler avec quelqu’un qui le comprenait. C’est alors qu’il a discuté avec Andrew House. Plutôt que de passer du temps à parler business autour d’une table lors de réunions interminables, comme cela se fait habituellement avant d’entamer une collaboration, Hideo Kojima a simplement expliqué ses ambitions à Andrew House. Après deux ou trois minutes, le président de Sony lui a simplement dit « ok ! ». La collaboration entre Sony et Kojima Productions venait de voir le jour.

En évoquant la coopération de Kojima Productions avec Sony et Guerrilla Games, Hideo Kojima insiste sur les liens importants qui les unissent tous les trois. Death Stranding est justement un jeu centré sur les connexions. Et ce n’est pas un hasard…

A propos sheen 170 Articles
Passionné par la série Metal Gear Solid de Hideo Kojima, j'ai fondé le site de MetalGearSolid.be en 2002. Aujourd'hui, l'aventure continue avec KojiPro.be, le dernier né de la petite famille Aimgehess !

2 commentaires sur « Le trailer de Death Stranding est très étrange, mais tout devient censé après cinq heures de jeu »

Écrire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*