Grâce à l’eau, Hideo Kojima ne perd pas pied dans le développement de Death Stranding

Ludens dans les abysses | Illustration inspirée de l'affiche du film Abyss de James Cameron (1989)

Quand son moral touche le fond des abysses, Hideo Kojima a un petit rituel peu connu du grand public.

Si vous suivez Hideo Kojima sur Twitter, vous n’êtes pas sans savoir que le Japonais boit régulièrement une petite bouteille de vitamines en compagnie de « la princesse des eaux de table ». Une manière originale de montrer que le développement de Death Stranding est loin d’être de tout repos.

Pour rester en forme, le papa de Metal Gear est également un adepte des salles de sport. Mais quand son moral est au plus bas, Hideo Kojima a une autre solution peu connue du grand public. « Chaque fois que je suis épuisé moralement par le développement d’un jeu, je me réconforte en visionnant le making of du film The Abyss » explique Hideo Kojima. « Son réalisateur, James Cameron, est un perfectionniste qui a beaucoup souffert parce que tout le monde ne comprenait pas sa vision. Chaque matin, il était le premier à plonger dans la grande cuve d’eau qui servait de décors pour le tournage. Et il était le dernier à en sortir le soir. Ensuite, il s’occupait des préparatifs pour le lendemain. Cette détermination est nécessaire pour créer quelque chose. »

Mary Elizabeth Mastrantonio et Ed Harris dans Abyss de James Cameron (1989)
Mary Elizabeth Mastrantonio et Ed Harris dans Abyss de James Cameron (1989)

Le développement de Death Stranding ne connaît probablement pas le calvaire qu’a été le tournage du film The Abyss. Toutefois, si on en croit les propos de Mads Mikkelsen et de Norman Reedus, le concept du nouveau jeu de Hideo Kojima semble être difficile à comprendre au premier abord. Mais si Hideo Kojima trouve sa force dans le travail acharné de James Cameron, c’est avant tout parce que, à l’instar de la création du film The Abyss, « le développement de Death Stranding est un long voyage où l’impossible devient possible ».

Quelques poisses du film Abyss durant son tournage

Francois Theurel, mieux connu sous le pseudo du « Fossoyeur De Films », revient sur la production problématique du film culte Abyss, l’un des projets les plus chaotiques de James Cameron.

A propos sheen 158 Articles
Passionné par la série Metal Gear Solid de Hideo Kojima, j'ai fondé le site de MetalGearSolid.be en 2002. Aujourd'hui, l'aventure continue avec KojiPro.be, le dernier né de la petite famille Aimgehess !

Soyez le premier à réagir

Écrire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*