Hideo Kojima manifeste de la reconnaissance pour Konami

Hideo Kojima | photo Toyokeizai.net

Malgré un divorce spectaculaire avec Konami, Hideo Kojima continue de témoigner sa gratitude pour son ancien employeur.

En janvier dernier, Hideo Kojima manifestait déjà de la sagesse à propos de son divorce médiatisé avec son ancien employeur Konami. « J’ai acquis beaucoup d’expérience là-bas, et je leur en suis très reconnaissant » expliquait le Japonais au micro de la BBC. « Aujourd’hui, j’ai plus de liberté. Les décisions finales m’appartiennent, et Kojima Productions n’étant pas coté en bourse, nous n’avons pas besoin de nous préoccuper des investisseurs. Nous pouvons nous concentrer davantage sur la réalisation de bons jeux. »

Dans une interview publiée jeudi sur le site japonais Toyokeizai, Hideo Kojima continue de témoigner sa gratitude pour son ancien employeur, en étant un peu plus précis sur le sujet. « Je suis reconnaissant envers Konami parce que le jour où je leur ai proposé quelque chose que je voulais réaliser, ils m’ont laissé faire » se souvient Hideo Kojima. Aujourd’hui, le marché étant devenu beaucoup plus important, les jeunes qui travaillent dans l’industrie du jeu vidéo ne jouissent plus de ce genre de liberté. « Ils sont de plus en plus nombreux à être assignés sur une toute petite partie spécifique du développement. Ils n’ont plus une vue d’ensemble du jeu vidéo sur lequel ils travaillent. Peu importe l’expérience qu’ils accumulent, ils ne pourront pas réaliser un jeu vidéo tout seul » constate Hideo Kojima.

Quand il a débuté sa carrière chez Konami, le Japonais se rappelle qu’il n’y avait que cinq membres dans l’équipe avec laquelle il travaillait et tout le monde devait être capable de toucher à tout. « Je me souviens que je dormais que trois heures par nuit » continue Hideo Kojima en évoquant cette époque très difficile. Selon le Japonais, le feu vert lui était systématiquement accordé quand il demandait l’autorisation de créer un nouveau jeu, à condition qu’il en expliquait le but, qu’il en estimait le temps de développement et qu’il évaluait le nombre de personnes nécessaires pour travailler sur le projet. « Ça s’est toujours passé ainsi, depuis ma venue jusqu’à mon départ » insiste Hideo Kojima « Et grâce à cela, je suis la personne que je suis aujourd’hui. »

Du haut de ses trente ans de carrière aujourd’hui, Hideo Kojima n’est pas le genre de personne à avoir des regrets ou l’envie de retourner en arrière pour changer les choses. « Tout arrive pour une raison. C’est tout ce que j’ai » disait-il encore dans les pages du magazine Edge, en septembre 2016.

Hideo Kojima | photo Toyokeizai.net
Hideo Kojima | photo Toyokeizai.net
Sources : Toyokeizai via Kotaku
A propos sheen 158 Articles
Passionné par la série Metal Gear Solid de Hideo Kojima, j'ai fondé le site de MetalGearSolid.be en 2002. Aujourd'hui, l'aventure continue avec KojiPro.be, le dernier né de la petite famille Aimgehess !

Soyez le premier à réagir

Écrire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*